Coupe du Monde FIFA Qatar 2022 : les cinq représentants africains sont entraînés par des entraîneurs locaux.

Publié le 04 Nov 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Les cinq représentants africains à la Coupe du Monde FIFA Qatar 2022 sont conduits par des entraîneurs locaux. Il s’agit d’une première dans l’histoire et d’un avantage que les uns et les autres doivent être mis à profit pour aller plus loin que la phase de groupes.

Sauf surprise de dernière minute, le Sénégal, le Ghana, le Maroc, le Tunisie et le Cameroun seront conduits au Qatar par des sélectionneurs nationaux.

« Nous irons à la Coupe du monde Qatar 2022 non pas pour y jouer les figurants mais pour jouer les 7 matchs possibles et ramener le trophée à la maison. »
: Samuel ETO’O, président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Cette volonté affichée de faire confiance aux cadres et spécialistes locaux est un bon présage pour l’avenir de notre sport roi. Non seulement elle participe de la politique de promotion du football continentale, mais aussi elle leur met la pression pour relever les challenges.

Parce qu’en réalité, il ne fait aucun doute que l’Afrique est, de tous les continents, celui qui offre le plus de footballeurs de haut niveau à la pratique de ce sport. Que ce soit en Europe ou en Asie, et même en Amérique, de nombreux talents africains sont célébrés.

Et, la Coupe du Monde FIFA Qatar 2022 que Samuel ETO’O, le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), veut africaine annonce s’avère comme le défi de tous les défis pour les représentants africains.

Ils ont l’obligation de briser le mythe de l’impossibilité pour les pays africains de remporter le prestigieux trophée est à l’ordre du jour. Et les nations sont conscientes, mieux que quiconque, que pour se l’adjuger elles devront mettre sur pied des équipes compétitives, avoir une bonne préparation et avoir un moral de vainqueur.

Les différents sélectionneurs nationaux des représentants africains à la Coupe du Monde FIFA Qatar 2022 du 20 novembre au 18 décembre :

– Sénégal (Lions de la Teranga) : Aliou Cissé
– Ghana (Black Stars) : Otto Addo
– Tunisie (Aigles de Carthage): Jalel Kadri
– Maroc (Lions de l’Atlas): Walid Ragragui
– Cameroun (Lions indomptables) : Rigobert Song Bahanag

Outre le Maroc qui s’est qualifié sous la conduite de Vahid Halilhodzic, les quatre autres équipes qui avaient misé sur les sélectionneurs locaux ont obtenu leur passeport. Le plus gros risque a été pris par le Cameroun qui, après la Coupe d’Afrique des Nations, a limogé le portugais Toni Conceiçao au profit de Rigobert Song.

Les adversaires des représentants africains au premier tour de la Coupe du Monde FIFA Qatar 2022 :
– Ghana (Groupe H): Portugal, Uruguay, République de Corée
– Sénégal (Groupe A) : Qatar, Pays-Bas, Équateur
– Cameroun (Groupe G) : Brésil, Suisse, Serbie
– Tunisie (Groupe D) : France, Danemark, Australie
– Maroc (Groupe F) : Belgique, Canada, Croatie

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, International, avec pour mot(s)-clé(s) : Qatar2022, Coupe du Monde, Fifa, Football, Afrique, Sélectionneurs locaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien