Obsèques : Sob Nguimatsa Emmanuel repose désormais auprès de ses ancêtres.

Publié le 07 Nov 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Décédé le 29 août dernier des suites de maladie à l’âge de 79 ans, Sob NGUIMATSA Emmanuel a été remis à la terre de ses ancêtres samedi 5 novembre au cours d’une cérémonie très courue. Il était titulaire d’un CAP en topographie obtenu en 1958 à l’École professionnelle de Douala.

Cette cérémonie s’est déroulée à Tsingbeu-Kemjiodio, groupement Bafou, arrondissement de Nkong-Ni, dans le département de la Menoua.

Sa Majesté Fodong KANA III Victor, chef supérieur du groupement Bafou, et son homologue du groupement Fomopea, Sa Majesté KENHAGO Eric, chef du village Tsingbeu entouré d’une dizaine de ses pairs ont pris une part active à cet événement.

Plus d’une dizaine de témoignages dont celui du sénateur Étienne SONKIN, ancien maire de la Commune Urbaine de Dschang (1996-2007) dont le défunt été le premier adjoint (1996-2001), et une pléthore d’anciens footballeurs de Fozap de Bafou, équipe de football fondé par NGUIMATSA Emmanuel.

Après les cérémonies d’usage et le grand tour de deuil qui marque la fin de l’inhumation, les membres de cette famille et le chef du village Tsingbeu se sont retirés dans la maison parentale pour quelques minutes. Il s’agit des consultations débouchant sur le dévoilement des dernières volontés du défunt.

A leur retour, le successeur a été présenté. Il se nomme NGUIMATSA Calvin. Pour mieux assurer sa lourde charge qui consiste à prendre la relève du chef de famille disparu, il aura comme plus proche Meffo NGUIMATSA Joëlle. Il travaille et vit aux Etats-Unis, et elle à Douala.

D’après les témoignages, Sob NGUIMATSA Emmanuel était un pionnier. Un entrepreneur infatigable aussi bien pour sa famille, sa communauté que pour le département de la Menoua. Des personnalités se sont présentées comme étant ses fils. Parmi elles l’homme d’affaires Girado qui fut lui aussi transporteur, et KENLE Léopold qu’il a signé à Fozap contre 300 000 FCFA alors que le jeune homme de 17 ans était encore collégien.

Il a été le tout premier à doter la ville de Dschang d’un bureau de topographie, d’une auto-école, la première boutique de vente de pièces et accessoires automobiles, des taxis de ville, entre autres. Il a également été le président du syndicat des transporteurs du Cameroun, le président de l’Aigle royal de Dschang, le président fondateur de Fozap de Bafou.

Des artistes ont pris une part active à l’organisation de ces adieux à Sob NGUIMATSA Emmanuel. Reine Mère MG lui a consacré un titre qu’elle a exécuté avant la clôture des témoignages. Elle salue la mémoire du père, du mari et de l’entrepreneur qui aura marqué la communauté par son élan de générosité, ses précieux conseils, entre autres.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Menoua, avec pour mot(s)-clé(s) : Bafou, Menoua, Nkong-Ni, Obsèques, Nguimatsa Emmanuel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien