Fait-divers : une femme a fait ça à son mari.

Publié le 21 Déc 2022 par SINOTABLES

Spread the love

« On ne violente jamais celle qu’on aime, on ne violente jamais celui qu’on aime » car, loin de résoudre le problème, la violence amplifie la crise.

L’incident s’est produit samedi 17 décembre dans un village de Foto, arrondissement de Dschang. Il a opposé une femme à son mari.

Un directeur d’école publique dans le groupement Bafou, arrondissement de Nkong-Ni, département de la Menoua, est entre la vie et la mort à l’Hôpital Régional Annexe de Dschang.

Laurent, instituteur vacataire, n’a pas toléré que son épouse dont il vient d’organiser les funérailles du père rentre tard à la maison samedi dernier.

Vexé contre sa femme, Laurent a réuni les vêtements de son épouse et s’est mis à les brûler. Et pendant qu’il se livre à cette curieuse besogne surgit madame.

Elle ne se fait pas prier pour aller chercher un bidon d’essence. Son objectif de calciner la moto de son mari est en cours lorsque le mari intervient pour arracher le bidon d’essence.

Selon des témoignages, l’homme qui intervenait pour sauver sa moto a été léché par les flammes. Raison pour laquelle il se retrouve hospitalisé, avec à son chevet sa femme.

Dans l’entourage, Laurent fait souvent des crises d’hystérie. La plus récente, avant l’incident, il a découpé son porc et détruit tous les bananiers plantains dans son champ à Foto.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Menoua, avec pour mot(s)-clé(s) : Fait-divers, Couple, Dschang. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien