MMA: l’exécutif de l’UFC trouvait l’ego de Ngannou incontrôlable.

Publié le 20 Jan 2023 par SINOTABLES

Spread the love

« Je ne suis pas un entrepreneur indépendant. Je n’ai aucun droit. Je vous cède tout le pouvoir. J’ai vu dans le passé comment vous pouvez utiliser votre pouvoir contre moi, et je ne veux plus cela. »

Le titre de poids lourds du Mixed Martial Arts (MMA) de l’UFC est donc vacant depuis quelques jours déjà. Pour cause, le champion en titre, Francis NGANNOU, et le promoteur du MMA, Dana White, ont décidé de se séparer pour incompatibilité d’humeur. Ce divorce intervient alors que le Camerounais était encore lié pour cinq ans à l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Après quoi il devait devenir l’un des agents libres les plus précieux de l’histoire du MMA.

« Ça fait longtemps que je n’ai pas de promoteur. Je suis dans la promotion, mais je n’ai pas de promoteur. Je ressens cela depuis trois ou quatre ans. Je n’ai pas de promoteur. » Dixit Francis NGANNOU à mmafighting, un site spécialisé.

Cette rupture est la conséquence d’une tension qui couvait depuis 2017 entre les deux personnalités les plus respectables de la discipline. Francis NGANNOU exigeait, entre autres, une assurance maladie pour le combattant, la possibilité pour le combattant de rechercher lui-même ses sponsors, l’assistance du combattant par un avocat lors de la négociation de son contrat. Mais en plus, le Camerounais ne voulait pas d’un contrat au-delà de trois combats, d’ailleurs il exigeait que son contrat soit renégocier combat après combat, dans la mesure où il nourrit déjà le rêve de boxer.

Même si Francis NGANNOU s’est retiré de l’UFC, il ne peut pas jurer de ne plus jamais enfiler les gants du MMA. Mais en attendant il a entrouvert la porte pour laisser jaillir une lueur sur sa nouvelle destination : il s’en va tenter une aventure dans le monde de la boxe anglaise.

« Je pense que je suis arrivé à un point de ma vie où je suis cool. Je dépasse tout. J’ai vu beaucoup de choses. Une chose que j’ai aussi apprise est de ne jamais dire jamais. Peut-être que plus tard, j’ai un match de boxe,» a déclaré The Pradator à mmafighting, un site spécialisé.

Âgé de 36 ans, Francis NGANNOU voulait probablement un contrat équitable avec l’UFC. Pour une organisation qui gagne beaucoup l’argent en organisant des combats, il est incroyable qu’elle refuse de garantir la sécurité de ses combattants par une police d’assurance. Sa prétention a été rejeté, mais ce combat était noble et aurait été bénéfique pour tous les combattants. Certains lui regretté que The Predator n’ai pas associé d’autres combattants de poids à son combat, afin que DANA White puisse ressentir toute la pression nécessaire.

Dana White n’était plus d’accord depuis que Francis NGANNOU lui avait dit qu’il souhaitait remporter son combat contre Stiple MIOCIC et de se rendre en jet privé à Paris, avait réussi son pari.

« Dana est Dana. Je me fiche de ce qu’il dit. Dana ne peut pas me faire de mal. D’où je viens j’ai entendu bien pire que ça, et je suis toujours là. … Ce que je sais, c’est que je suis ici et que j’ai un bel avenir. »

En réaction du départ de Francis NGANNOU, DANA White a aussitôt annoncé une affiche, elle opposera Jon Jones à Ciryl Gane, en vue de la désignation du nouveau champion du monde poids lourds.Il s’agit d’une décision prise pour masquer l’affront, car le roi du MMA n’avait jusqu’ici vu aucun combattant résister à sa volonté.

« Francis n’a peur de personne. Avec Francis NGANNOU, c’est comme attendre une minute. Ce mec vient de battre les meilleurs poids lourds du monde. (…) Je pense que Francis est soit à son apogée, soit très proche de son apogée. C’est le champion. Il a écrasé les meilleurs gars de sa catégorie de poids. » A déclaré Matt Brown.

A l’UFC, Francis NGANNOU était une véritable machine de guerre avec un bilan qui terrifie tous ses potentiels challengers. Il avait déjà battu trois sur les cinq meilleurs poids lourds du classement. Pour cela, penser qu’il a claqué la porte afin d’éviter les deux restants est un jugement erroné. D’ailleurs, DANA White ne ment pas lorsqu’il déclare : « Nous avons proposé à Francis un contrat qui aurait fait de lui le poids lourd le mieux payé de l’histoire de l’entreprise, plus que [Brock] Lesnar, plus que quiconque. » ce qui n’a pas convaincu The Predator qui tient beaucoup à la liberté et surtout au respect du combattant.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, International, avec pour mot(s)-clé(s) : UFC, MMA, Francis Ngannou, Assurance, Mixed Martial Arts. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien