Cameroun : le ministre Gabriel Dodo Ndoke nous a quittés samedi matin.

Publié le 22 Jan 2023 par SINOTABLES

Spread the love

Gabriel DODO NDOKE, ministre de des Mines, de l’industrie et du développement technologique a rendu l’âme ce samedi matin à l’âge de 50 ans.

Gabriel DODO NDOKE occupait le poste de Ministre des Mines, de l’industrie et du développement technologique (Minmidt) au sein du gouvernement en place du 4 janvier 2019.

Selon des sources officieuses, le ministre Gabriel Dodo Ndoke est décédé à l’hôpital de la CNPS où il a été transporté vendredi soir après un malaise.

Les mêmes sources, du milieu hospitalier, ont indiqué le ministre qui avait travaillé en journée est décédé d’un accident vasculaire cérébral.

Le décès de Gabriel Dodo Ndoke va-t-il enfin contraindre le président Paul BIYA à procéder à un remaniement ministériel ? C’est en tout cas l’un des sujets de commentaires liés à ce décès.

Certains orientent la réflexion ailleurs. Ils attendent à ce que le Chef de l’État ordonne l’enclenche des arrestations dans le cadre de la lutte contre les détournements des derniers et de la fortune publics.

Par ailleurs, de nombreuses réactions ont envahi les réseaux sociaux. Le caricaturiste Nyemb Popoli de l’hebdomadaire satirique « Le Popoli » s’est fendu la planche:
« Excellence, le ministre Dodo Ndoke est mort », rapporte le ministre secrétaire général de la Présidence de la République qui Chef de l’État qui lui répond : « Dodo quoi ? Le type-là était encore ministre ? Ministre de quoi ? De la santé ? »

Gabriel DODO NDOKE est un inspecteur des impôts formé à l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) en 2002.

Le décès de DODO NDOCKE est le troisième d’une série qui a commencé avec la mort de ADOUM GARGOUM (Ministre délégué auprès du Ministre des Relations extérieure chargé des relations avec le monde arabe), de Alim HAYATOU (Secrétaire d’État à la Santé, chargé des épidémies) et Clémentine ANANGA MESSINA (Ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture et du développement rural).

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Carnet, avec pour mot(s)-clé(s) : Nécrologie, Gabriel Dodo Ndoke, Ministre des Mines, Cameroun. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien